LOI DE MODERNISATION AGRICOLE

Publié le 13/01/2010 à 00H00
Un projet dangereux pour les salariés et l'emploi selon la FGA-CFDT

LOI DE MODERNISATION AGRICOLE
LOI DE MODERNISATION AGRICOLE
Un projet dangereux pour les salariés et l'emploi selon la FGA-CFDT

 

COMMUNIQUE DE PRESSE
N° 1-2010
 
 
 
LOI DE MODERNISATION AGRICOLE
 
Un projet dangereux pour les salariés et l'emploi
selon la FGA-CFDT
                                                                                                         

La FGA-CFDT estime que les dispositions sur les exonérations de cotisations sociales du projet de loi de modernisation agricole sont inacceptables.

Elles révèlent un choix dangereux de la France de dumping social, le choix de rejoindre les pays moins développés plutôt que de les aider à atteindre notre niveau.

Ce choix est de nature à remettre en cause notre système de protection sociale et fragilise dangereusement le financement de la MSA.

Ce choix donne un signe, en particulier aux jeunes, que l'agriculture n'est pas une voie d'avenir.

Ce choix va entraîner une dégradation des salaires, des conditions de travail et une augmentation de la précarité sans pour autant résoudre les problèmes de compétitivité du secteur.

Ce projet de loi sur le monde agricole est dangereux pour l'emploi et les salariés. La FGA-CFDT demande que ces dispositions soit retirées, d'autant que malgré ses demandes répétées, aucune contrepartie aux exonérations de cotisations sociales n'a été prévue pour les salariés agricoles, comme elle le demandait. Il y a pourtant beaucoup à faire en matière d'accès à la formation et d'aide au logement.

Pour la FGA-CFDT, la prise en compte du social par la Loi de Modernisation de l'Agriculture (LMA) est indispensable pour inscrire l'Agriculture Française dans la voie du développement durable.


Fait à Paris, le 13 janvier 2010
Contacts : Frédéric Malterre, secrétaire national – Tél. 06 76 09 92 44
Relations Presse : 06 37 64 89 06
FGA-CFDT 47-49 avenue Simon Bolivar - 75950 Paris Cedex19
Tél : 01 56 41 50 50 - Fax : 01 56 41 50 30 - email : fga@cfdt.fr