Hausse probable du SMIC

Publié le 11/05/2011 à 00H00
Le niveau élevé de l'inflation depuis le début de l'année 2011 pourrait entraîner une hausse mécanique du Smic au 1er juin ou au 1er juillet prochain

Hausse probable du SMIC
Hausse probable du SMIC
Le niveau élevé de l'inflation depuis le début de l'année 2011 pourrait entraîner une hausse mécanique du Smic au 1er juin ou au 1er juillet prochain

Communiqué de presse

N° 20-2011
 
Hausse probable du SMIC : la FGA-CFDT revendiquera l'ouverture
de nouvelles négociations sur les salaires
 
 
La FGA-CFDT couvre les secteurs de l'agriculture, de la transformation agroalimentaire, de l'artisanat alimentaire et des services à l'agriculture où les PME sont majoritaires et les salaires plutôt faibles.
 
Le niveau élevé de l'inflation depuis le début de l'année 2011 pourrait entraîner une hausse mécanique du Smic au 1er juin ou au 1er juillet prochain. En effet, le Code du travail prévoit une revalorisation automatique du salaire minimum lorsque l'indice national des prix à la consommation atteint un niveau correspondant à une hausse d'au moins 2 % par rapport à l'indice constaté lors de l'établissement du Smic immédiatement antérieur. Compte tenu de l'accélération actuelle de l'inflation, le franchissement de la barre pourrait intervenir rapidement.
 
Conséquence : le Smic pourrait être revalorisé au 1er juin ou au 1er juillet. Le salaire minimum s'élève aujorud'hui à 9 euros bruts de l'heure, soit 1 365 euros mensuel sur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires. Une hausse de 2 % le porterait donc à 9,18 euros, soit 1 392 euros par mois. Un tel cas de figure est déjà intervenu en 2008 mais avec une hausse annuelle plus faible.
 
Dans la plupart des conventions collectives de nos secteurs, les 1er niveaux seront rattrapés, voire dépassés, par ce nouveau Smic !
                 
La FGA-CFDT revendiquera l'ouverture de nouvelles négociations sur les salaires dans toutes les branches et toutes les entreprises dès la confirmation de cette hausse du Smic.
 
Elle demandera, au-delà de cette hausse mécanique, un coup de pouce pour permettre aux salariés de faire face aux dépenses contraintes qui ne cessent de croître.
 
Fait à Paris, le 5 mai 2011
 
Contacts : Pascal SOUZY, secrétaire national : 06 09 20 28 93
Relations presse : 06 89 04 25 27
 
FGA-CFDT 47-49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél : 01 56 41 50 50 - Fax : 01 56 41 50 30 - email : fga@cfdt.fr