La boucherie artisanale doit rejoindre OPCALIM, l'Opca de l'alimentaire !

Publié le 24/11/2011 à 00H00
L'ensemble des organisations syndicales FGA-CFDT, FNAF-CGT, FGTA-FO, CFE-CGC et CFTC-CSFV refusent la proposition de l'organisation patronale qui est de rejoindre l'AGEFOS PME.

La boucherie artisanale doit rejoindre OPCALIM, l'Opca de l'alimentaire !
La boucherie artisanale doit rejoindre OPCALIM, l'Opca de l'alimentaire !
L'ensemble des organisations syndicales FGA-CFDT, FNAF-CGT, FGTA-FO, CFE-CGC et CFTC-CSFV refusent la proposition de l'organisation patronale qui est de rejoindre l'AGEFOS PME.

 

 

Communiqué de presse
 
La boucherie artisanale doit rejoindre OPCALIM, l'Opca de l'alimentaire !
 
La naissance d'OPCALIM, l'Organisme Paritaire Collecteur Agréé de l'Alimentaire est le résultat d'un rapprochement entre l'Opca des industries agroalimentaires : AGEFAFORIA et l'Opca de la coopération agricole et agroalimentaire : OPCA 2. Les branches de l'artisanat alimentaire : boulangerie, pâtisserie, chocolaterie, poissonnerie et charcuterie ont rejoint ce nouvel OPCA.
 
A ce jour, OPCALIM couvre 600 000 salariés avec une collecte d'environ 210 millions d'euros.
 
L'organisation patronale de la boucherie artisanale n'accepte pas de rejoindre OPCALIM alors que toutes les organisations syndicales de salariés le revendiquent depuis fort longtemps !
 
L'ensemble des organisations syndicales FGA-CFDT, FNAF-CGT, FGTA-FO, CFE-CGC et CFTC-CSFV refusent la proposition de l'organisation patronale qui est de rejoindre l'AGEFOS PME. Il existe un OPCA des professions de l'alimentaire et le regroupement de toutes les branches de l'alimentaire en son sein doit nous permettre de sécuriser davantage les parcours professionnels de tous ses salariés.
 
Pour rappel, la DGEFP et les partenaires sociaux du secteur des métiers du goût viennent de publier les conclusions élaborées dans le cadre du CEP (contrat d'études prospectives). Validé le 6 septembre 2011 à l'unanimité par son comité de pilotage, ce rapport s'appuie sur un état des lieux statistique et qualitatif du secteur, et élabore plusieurs recommandations visant au développement des compétences et notamment « encourage les partenaires à mutualiser et à coordonner autant que possible l'ensemble des actions ».
 
Si l'organisation patronale ne revient pas sur sa décision, ce sont les 15 000 salariés de la boucherie artisanale qui seront pénalisés !
 
L'ensemble des organisations syndicales FGA-CFDT, FNAF-CGT, FGTA-FO, CFE-CGC et CFTC-CSFV demandent à l'organisation patronale de la boucherie artisanale de revenir à la table des négociations.
 
 
Fait à Paris, le 23 novembre 2011
 
Contacts : Pascal Souzy, Secrétaire National FGA-CFDT : 06.09.20.28.93
David Lecat, Secrétaire Fédéral FGA-CFDT : 06.88.38.90.91
Julien Huck, Secrétaire Fédéral FNAF-CGT : 01.48.18.83.27
Didier Pieux, Secrétaire Fédéral FGTA-FO : 06.68.52.99.91
Joël Chiaroni, Secrétaire Général adjoint CFTC-CSFV : 06.08.02.06.49
Henri Delmare, CFE-CGC : 01.41.20.48.20