La FGA-CFDT s'inquiète du sort des salariés chez Nestlé

Publié le 04/04/2011 à 00H00
La FGA-CFDT s'inquiète du sort des salariés de l'activité « plats cuisinés surgelés » de Nestlé Grand Froid, sur le site de Beauvais (60).

La FGA-CFDT s'inquiète du sort des salariés chez Nestlé
La FGA-CFDT s'inquiète du sort des salariés chez Nestlé
La FGA-CFDT s'inquiète du sort des salariés de l'activité « plats cuisinés surgelés » de Nestlé Grand Froid, sur le site de Beauvais (60).

 

COMMUNIQUE DE PRESSE
N° 17-2011

 

La FGA-CFDT s'inquiète du sort des salariés de l'activité plats cuisinés surgelés chez Nestlé

 

La FGA-CFDT s'inquiète du sort des salariés de l’activité « plats cuisinés surgelés » de Nestlé Grand Froid, sur le site de Beauvais (60). Cette activité fait l'objet d'un projet de réorganisation.

En l’an 2000, plus de 28 000 tonnes de plats surgelés étaient fabriqués à Beauvais. Dix ans plus tard, à la suite de plusieurs réorganisations et de centaines de suppressions de postes, la fabrication n’était plus que de 12.800 tonnes.

En 2011, Nestlé prévoit une production de 10.500 tonnes avec, à la clé, l’arrêt de trois lignes sur cinq et la suppression de 171 postes dont 134 sur l'établissement de Beauvais, 20 à la force de vente et 17 au siège social.

L'entreprise programme un effectif de 470 salariés en 2012 pour le site, alors que cet effectif était de 1 300 salariés en 1995. La FGA-CFDT dénonce la destruction de centaines de postes et demande une véritable gestion prévisionnelle des emplois et des compétences sur l’ensemble du groupe Nestlé.

 

 

Fait à Paris, le 4 avril 2011
Régis Degouy, secrétaire national - Tél. 06 81 02 32 80
Alain Arnold, délégué syndical  - Tél. 06 08 33 06 77
Relations Presse  - Tél. 06 89 04 25 27
FGA-CFDT 47-49 avenue Simon Bolivar  75950 Paris Cedex19
Tél : 01 56 41 50 50 - Fax : 01 56 41 50 30 - email : fga@cfdt.fr