Indemnités journalières des exploitants agricoles

Publié le 03/10/2012 à 00H00
La FGA-CFDT tient à rappeler son soutien indéfectible à la mise en place d'Indemnités Journalières pour la maladie au profit des exploitants agricoles, au moment où celles-ci sont discutées dans un projet de loi à l'Assemblée Nationale.

Indemnités journalières des exploitants agricoles
Indemnités journalières des exploitants agricoles
La FGA-CFDT tient à rappeler son soutien indéfectible à la mise en place d'Indemnités Journalières pour la maladie au profit des exploitants agricoles, au moment où celles-ci sont discutées dans un projet de loi à l'Assemblée Nationale.

 

 
COMMUNIQUE DE PRESSE
N° 21-2012
 
 
 
Indemnités journalières des exploitants agricoles:
La FGA-CFDT les défend et préconise la MSA pour leur gestion
 
La FGA-CFDT tient à rappeler son soutien indéfectible à la mise en place d’Indemnités Journalières pour la maladie au profit des exploitants agricoles, au moment où celles-ci sont discutées dans un projet de loi à l'Assemblée Nationale. Elle revendique pour les salariés une couverture sociale de haut niveau, garante de la sécurisation des parcours professionnels.
Avoir le temps et les moyens de se soigner, c’est préserver son employabilité et son efficience au travail.
 
Or elle considère que les exploitants agricoles ne sont pas différents des autres salariés. La FGA-CFDT estime que ce doit être à la Mutualité Sociale Agricole de mettre en place et de gérer la prestation sociale (la Mutualité Sociale Agricole est dirigée par des administrateurs salariés agricoles et des administrateurs exploitants agricoles) qui va naître.
 
La MSA doit être l’interlocuteur unique des exploitants afin de conforter le guichet unique de la protection sociale agricole. Pour l’assurance maladie, l’assurance accident du travail, les prestations familiales, la retraite et l’action sociale les exploitants et les salariés agricoles ont un seul organisme : la MSA. Ce guichet unique qui singularise la MSA, est le seul à garantir une gestion de qualité, économe et solidaire qui appréhende la situation de tous ses assurés (salariés et exploitants) dans leur globalité.
 
La FGA-CFDT ne saurait admettre que les intérêts particuliers des assureurs puissent passer avant l’intérêt général tant vanté par notre Premier Ministre Jean-Marc AYRAULT.
 
 
 
 
 
 
 
Fait à Paris, le mercredi 03 octobre 2012
 
 
 
Contacts
Pierre Berthelot, Secrétaire fédéral : 06 03 42 61 93
Edwina Lamoureux, Secrétaire nationale : 06 81 12 75 57
Presse : 06 89 04 25 27