La CFDT réaffirme sa position:seul un plan de reprise globale du groupe est acceptable

Publié le 09/07/2012 à 00H00 (mis à jour le 10/07/2012 à 09H50)
Les élus sortent très déçus d'un CCE qu'ils jugent décevant au regard des informations qu'ils leur ont été fournies et des sept propositions de plans de reprise jugées très basses, ils vont désormais les étudier avec la plus grande prudence

La CFDT réaffirme sa position:seul un plan de reprise globale du groupe est acceptable
La CFDT réaffirme sa position:seul un plan de reprise globale du groupe est acceptable
Les élus sortent très déçus d'un CCE qu'ils jugent décevant au regard des informations qu'ils leur ont été fournies et des sept propositions de plans de reprise jugées très basses, ils vont désormais les étudier avec la plus grande prudence

COMMUNIQUE DE PRESSE

N° 12-2012
 
 
La CFDT réaffirme sa position :
seul un plan de reprise globale du groupe est acceptable !
 
 
 
Les élus sortent très déçus d'un CCE qu'ils jugent décevant au regard des informations qu'ils leur ont été fournies et des sept propositions de plans de reprise jugées très basses, ils vont désormais les étudier avec la plus grande prudence. Le calendrier qui avait été fixé lors du CCE du 29 juin a été quant à lui modifié afin d'accorder plus de temps à l'analyse des projets de reprise.
 
 
A l’heure où les acteurs de la filière se mobilisent pour sauver la filière, la CFDT se mobilise pour sauver l’emploi, la filière et l'économie d'un territoire.
 
Des moyens peuvent être trouvés pour garder l’ensemble des salariés du groupe et des efforts doivent être faits pour trouver les solutions appropriées.
 
Pour l’heure, il n’est pas question de privilégier un plan plus qu’un autre, tant que des garanties sur l’emploi ne seront pas déposées, et il s’agit de poser des garanties pérennes, et pas seulement une proposition répondant à l’urgence.
 
Les salariés n’ont pas à payer pour des raisons de mauvaise gestion. La responsabilité appartient au groupe DOUX mais dorénavant, c’est aussi celle d'éventuels repreneurs.
 
 
 
 
Fait à Paris, vendredi 6 juillet 2012
 
 
 
Contacts
Patrick Massard, Secrétaire général : 06 87 64 11 06
Vanessa Perrotin, Secrétaire fédérale : 06 88 31 94 24
Louis Baron, Secrétaire général, URI CFDT Bretagne : 06 32 54 18 34
Joël Scolan, Secrétaire général, UPRA CFDT Bretagne : 06 88 32 16 35
Jean-Luc Feillant, Secrétaire général adjoint, UPRA CFDT Bretagne : 06.89.10.47.31
 
 
Presse : 06 89 04 25 27