Reprise de Terra-Lacta : La FGA-CFDT s'inquiète pour l'emploi des salariés

Publié le 21/01/2013 à 15H04
A la suite de l'annonce de la fusion de la coopérative Terra-Lacta avec le groupe Bongrain, la FGA-CFDT avec les Unions Régionales Interprofessionnelles concernées sur leur territoire par cette opération industrielle, est très inquiète sur le devenir des emplois de Terra-Lacta.

COMMUNIQUE DE PRESSE
N° 37-2012


Reprise de Terra-Lacta :

La FGA-CFDT s'inquiète pour l'emploi des salariés

 

 

A la suite de l'annonce de la fusion de la coopérative Terra-Lacta avec le groupe Bongrain, la FGA-CFDT avec les Unions Régionales Interprofessionnelles de Poitou-Charentes, des Pays de la Loire et de l'Auvergne, concernées sur leur territoire par cette opération industrielle, est très inquiète sur le devenir des emplois de Terra-Lacta.

Lors du dernier comité de groupe  Bongrain, les représentants FGA-CFDT n'ont obtenu aucune précision sur cette restructuration. Ses élus de Terra-Lacta et ceux de la filiale des Volcans d'Auvergne (SLVA) ont d'ores et déjà déposé un droit d'alerte dans leurs CE respectifs pour obtenir des réponses concrètes à leurs questions sur l'emploi et l'avenir de leur site.

La FGA-CFDT demande aux employeurs du groupe Bongrain de préciser rapidement les conséquences sociales et économiques de cette fusion auprès des représentants des salariés.

La FGA-CFDT considère à nouveau qu'il est de la responsabilité sociale du groupe Bongrain et celle de Terra-Lacta de maintenir tous les emplois, y compris ceux des sites de production de lait UHT, la reprise du lait de consommation par Bongrain semblant hypothétique dans cette opération.

 

 

Fait à Paris, le lundi 17 décembre 2012
Contacts

Régis Degouy, secrétaire national : 06 81 02 32 80
Joël Rabaud, délégué syndical central Terra Lacta : 06 16 23 57 17
Presse : 06 89 04 25 27

FGA-CFDT : 47-49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 – Fax : 01 56 41 50 30 – email : fga@cfdt.fr