Bretagne : la FGA-CFDT s'inquiète pour les salariés de l'agroalimentaire

Publié le 18/02/2013 à 10H42
La FGA-CFDT s'inquiète de la situation de l'emploi en Bretagne dans l'agroalimentaire.

COMMUNIQUE DE PRESSE
N° 08-2013

  

Bretagne : la FGA-CFDT s'inquiète pour les salariés de l'agroalimentaire

 

La FGA-CFDT s'inquiète de la situation de l'emploi en Bretagne dans l'agroalimentaire.

Le manque de formation des salariés dans ce secteur faute de volonté et d'anticipation patronales vient s'ajouter aux contraintes conjoncturelles et structurelles que connait actuellement la filière viande, cette dernière ne connait pas de répit.

Après l'annonce en juin dernier de la mise en redressement judiciaire du groupe DOUX, c'est au tour du groupe GAD, spécialisé dans l'abattage et la transformation de viande de porc de solliciter une procédure de redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Brest.

Dossier qui devrait être déposé après le comité central d’entreprise du 21 février.2013.

Malgré des améliorations de la performance industrielle, les résultats ne seraient pas au rendez- vous.

La FGA-CFDT s’inquiète du sort des 1700 salariés concernés par ce projet, principalement sur les sites de Lampaul et de Josselin.

 

Fait à Paris, le Vendredi 15 février 2013
Contacts
Vanessa PERROTIN : 06 88 31 94 24
Presse : 06 89 04 25 27
FGA-CFDT : 47-49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 – Fax : 01 56 41 50 30 – email : fga@cfdt.fr