La CFDT appelle à la raison les salariés et demande à l'ensemble des acteurs de prendre leurs responsabilités

Publié le 24/10/2013 à 14H10
Ni la CFDT, ni les salariés du site de JOSSELIN n’endosseront la responsabilité du drame humain que vit aujourd’hui le personnel des sites de Lampaul Guimillau, Saint Nazaire et de Saint Martin des Champs.

COMMUNIQUE DE PRESSE
N° 33-2013

 

 

LA CFDT APPELLE A LA RAISON LES SALARIES ET DEMANDE A L’ENSEMBLE

DES ACTEURS DE PRENDRE LEURS RESPONSABILITES

 

Ni la CFDT, ni les salariés du site de JOSSELIN n’endosseront la responsabilité du drame humain que vit aujourd’hui le personnel des sites de Lampaul Guimillau, Saint Nazaire et de Saint Martin des Champs.

Depuis le début de cette tragédie, la direction de GAD ainsi que les actionnaires de la CECAB et PRESTOR sont défaillants dans la prise en charge et la gestion du conflit né de leur décision de fermer ces trois sites. Ils s’arrangent de ce climat délétère qui oppose les salariés des deux sites de Lampaul et Josselin, les dédouanant ainsi de leurs responsabilités.

Aujourd’hui, nous ne pouvons que constater que le dialogue social est en panne, faute d’interlocuteur responsable.

C’est pourquoi, nous demandons à l’Etat d’entreprendre très rapidement une médiation dans ce dossier afin de trouver des solutions acceptables par les parties.

La CFDT lance un appel au calme à tous les salariés de chez GAD, ne vous trompez pas de combat ni d’adversaire et faites porter les responsabilités aux véritables coupables : les acteurs de la filière.

La CFDT aujourd’hui souhaite un dénouement rapide de la situation prenant en compte le mal être des salariés, qu’ils soient des sites condamnés ou de Josselin. Que les dirigeants et les actionnaires se montrent à la hauteur de la restructuration qu’ils ont décidée.

La CFDT s’est toujours engagée pour la sauvegarde des emplois et l’accompagnement des salariés, même si aujourd’hui les dés sont jetés, elle continuera à rechercher toutes les solutions qui viendraient au soutien des salariés et appuiera les revendications légitimes des salariés menacés dans leur emploi.

La CFDT y mettra toute ses forces et sa détermination.

 

Fait à Josselin, le mercredi 23 octobre 2013
Contacts
Vanessa Perrotin, Secrétaire fédérale FGA-CFDT : 06 88 31 94 24
Patrick Piguel, DSC-CFDT GAD : 06 87 57 38 07
Jean-Luc Feillant, Secrétaire général adjoint UPRA-CFDT Bretagne : 06 89 10 47 31
Louis Baron, Secrétaire général URI-CFDT Bretagne : 06 32 54 18 34
Presse : 06 89 04 25 27
FGA-CFDT : 47-49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 – Fax : 01 56 41 50 30 – email : fga@cfdt.fr