Chambres d’agriculture : les organisations syndicales suspendent les discussions nationales

Publié le 06/02/2015 à 16H04
COMMUNIQUE DE PRESSE N° 7-2015 A l’issue de la CNCP du 3 février 2015, les organisations syndicales FGA-CFDT, SNACAR-CFE-CGC, CGT, FGTA-FO et CFTC-agri suspendent les discussions nationales.

Après plus d’un an de discussions avec les employeurs au niveau national, les organisations syndicales font le constat d’une généralisation des dénonciations des accords locaux sur consigne de l’APCA.
Les employeurs font ainsi la démonstration de leur mépris pour leurs salariés et d’une conception rétrograde du dialogue social. En dénonçant localement les accords, les employeurs font fi de leurs obligations et de la nécessité d’une restructuration du réseau à l’échelle des régions actuelles et futures, mais aussi ils positionnent les discussions au niveau de chaque établissement.
Prenant acte du choix des employeurs, les organisations syndicales suspendent les discussions nationales en CNCP qui n’apportent que confusion pour les négociations locales.
Les organisations syndicales déplorent l’absence d’écoute des employeurs qui ne font que dérouler leurs propositions régressives ou indigentes. Alors que chaque organisation syndicale a fait des contre-propositions, celles-ci n’ont même pas été examinées par les employeurs lors des réunions.
Les organisations syndicales gardent une main tendue vers les employeurs en se déclarant prêtes à étudier une reprise des échanges au niveau national dès lors que les employeurs auront apporté des signes concrets d’apaisement et démontré une réelle volonté de négocier loyalement et équitablement.