Faire progresser « les valeurs de la République » dans l’enseignement agricole : un parcours éducatif citoyen plutôt qu’un nouvel enseignement

Publié le 28/04/2015 à 16H26
COMMUNIQUE DE PRESSE N° 15-2015 Suite aux attentats qui ont endeuillé la France en janvier 2015, le ministère de l’Agriculture a engagé un programme de réflexion et de consultation auquel le Sgen-CFDT a pleinement participé. Le 7 avril 2015, le ministre, Stéphane LE FOLL a rendu public son plan d’action.

Le Sgen-CFDT a apprécié la méthode et constate que ce plan reprend certaines propositions de notre syndicat : « l’enseignement des valeurs ne suffit pas, il faut en débattre et les faire vivre », « valoriser l’engagement associatif ou citoyen des jeunes ».
La CFDT se réjouit que les propositions de valorisation excessive des rituels ou symboles républicains n’aient pas été reprises dans notre Ministère.
En revanche, le Sgen-CFDT s’oppose à la simple transposition de l’Education Nationale vers l’enseignement agricole de l’« enseignement moral et civique (EMC)», qui créerait un nouvel enseignement dans la voie pro et remplacera, dès la rentrée prochaine, l’enseignement civique, juridique et social et l’éducation civique pour les classes de  collège et de lycée.
Si l’écriture du référentiel proposé  est plutôt de bonne facture, nous sommes en désaccord sur le fait qu'il s'agit bien d'un enseignement rattaché principalement à une discipline, l’histoire géographie.
L’ambiguïté persistante entre enseignement, plus ou moins magistral, de la citoyenneté et parcours éducatif citoyen doit être davantage levée. Il faut clairement passer d’une pédagogie de l’érudition à une pédagogie de la compétence « citoyenne ».
Pour le Sgen-CFDT, ce sont tous les personnels qui doivent se saisir de cet objectif. Plutôt qu’une discipline, l’enseignement moral et civique relève de compétences à acquérir par l’exemple et la pratique. L’éducation socio-culturelle, la vie scolaire, l’association des élèves, certains projets menés en pluridisciplinarité doivent être au cœur de la démarche pédagogique sur ce thème.
Nous pouvons faire valoir les acquis et la spécificité de l’enseignement agricole sans abandonner la légitimité de la démarche de renforcement d’une éducation citoyenne. En conséquence le Sgen-CFDT montrera son opposition  à ce nouvel enseignement, tel qu’il est proposé actuellement, en votant contre ce texte  au Conseil National de l’Enseignement Agricole du 23 avril prochain.
Le Sgen-CFDT demande que soient réunis rapidement tous les acteurs de l’enseignement agricole afin de convenir d’une déclinaison originale, propre à notre champ éducatif.

Fait à Paris, le 28 avril 2015

Contacts :
Didier LOCICERO, secrétaire fédéral SGEN-CFDT : 01 56 41 51 45
Betty HERVE, secrétaire nationale FGA-CFDT : 06 88 39 34 74
Presse : 06 89 04 25 27
FGA-CFDT : 47- 49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 – Fax : 01 56 41 50 30 – email : fga@cfdt.fr