La CFDT Agroalimentaire n’accepte pas les actes de violence commis par des commandos d’agriculteurs !

Publié le 12/06/2015 à 14H38
COMMUNIQUE DE PRESSE N° 21-2015 La CFDT Agroalimentaire du Finistère dénonce les actions commises par certains agriculteurs ces derniers jours et en particulier l’incendie d’un camion espagnol et l’agression physique dont a été victime son chauffeur d’origine roumaine.

La CFDT rappelle qu’elle est intervenue lors de la session de la Chambre d’Agriculture du Finistère de mars dernier en ces termes, à la suite de mêmes faits, commis dans le Nord-Finistère quelques jours plus tôt :
« Nous ne partageons pas du tout les façons de faire de certains agriculteurs. Le groupe Jean-Caby (aujourd’hui La Lampaulaise de Salaisons) est dans le rouge depuis des années. Ce groupe a eu du mal à trouver un repreneur. Nous espérons que les investissements promis par la Financière Turenne Lafayette se concrétisent.
« La crainte des salariés de l’agroalimentaire, et plus spécifiquement des 700 salariés finistériens de ce groupe, est qu’elle se désengage. Pourquoi investir dans des sites qui reçoivent régulièrement la visite de « vérificateurs » prêts à détruire les stocks ? Il vaut mieux investir dans le Poitou, c’est plus calme ! «Posez-vous la question de savoir pourquoi certains gros opérateurs n’investissent pas dans le Finistère ou en Bretagne ?
« Est-ce que le nom de Carlos Alberto Figuerero vous dit quelque chose ? Sans doute non ! C’est ce chauffeur portugais travaillant pour une société́ de transport espagnole qui a vu sa cargaison brûlée sur un parking du Nord Finistère.
« Posez-vous la question de savoir s’il a toujours un emploi ?
»
La CFDT demande à chacun de réfléchir à la cohérence de ses actes. D’un côté, des agriculteurs veulent fermer les frontières mais ne sont pas gênés, à certaines périodes, pour exporter des porcs en vif vers des abattoirs étrangers, et d’un autre côté́, ces mêmes agriculteurs, défenseurs des territoires, font venir, en 2014, 734 travailleurs de l’est de l’Europe, représentant 370 emplois en équivalent-temps-plein dans la zone légumière du Nord Finistère, fortement touchée par un chômage de longue durée dû à la crise de l’agroalimentaire !
La CFDT Agroalimentaire est consciente des problèmes des agriculteurs. Cependant la violence n’est pas acceptable et n’a jamais permis de résoudre les problèmes.

Fait à Landerneau, le 11 juin 2015

Contacts :
Jean-Luc FEILLANT, secrétaire général SGA 29 : 06 89 10 47 31
Bernard DREZEN, secrétaire adjoint SGA 29 : 06 71 63 96 14
Michel LE BOT, secrétaire adjoint SGA 29 : 06 31 40 40 58
Presse : 06 89 04 25 27 

FGA-CFDT : 47- 49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 – Fax : 01 56 41 50 30 – email : fga@cfdt.fr