La CFDT soutient les salariés d’AIM

Publié le 09/01/2015 à 16H09
COMMUNIQUE DE PRESSE N° 01 - 2015 Le tribunal de commerce de Coutances a prononcé, ce mardi 6 janvier, la mise en redressement judiciaire (avec une période d’observation de 6 mois) du groupe AIM, qui compte près de 600 salariés, principalement sur Antrain (35) et Sainte-Cécile (50).

La CFDT prend acte de cette décision de justice, qui permet d'assurer dans un premier temps le paiement des salaires par les AGS, mais reste extrêmement vigilante sur le déroulement des opérations à venir.
En effet, nous constatons, de la part de la direction du groupe, un manque de transparence et de dialogue avec les élus d'entreprise.
Une nouvelle rencontre est d'ores et déjà fixée par le tribunal le 24 février prochain.
Il s'agit aujourd'hui d'envisager les meilleures solutions pour assurer la pérennité de l'emploi. Une mise en liquidation judiciaire serait catastrophique d'un point de vue social, économique et territorial.
La CFDT appelle l'ensemble des acteurs de la filière porcine et bovine à se mobiliser pour le maintien dans l'emploi des salariés du groupe.
La CFDT sera très attentive au bon fonctionnement du dialogue social, au respect des droits des salariés et de leurs représentants syndicaux.

Fait à Paris, le 9 janvier 2015

Contacts :

Vanessa PERROTIN, Secrétaire fédérale : 06 88 31 94 24
Presse : 06 89 04 25 27

FGA-CFDT : 47- 49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 – Fax : 01 56 41 50 30 – email : fga@cfdt.fr