Compte pénibilité : la FGA-CFDT demande l’application de la loi sans réserve

Publié le 15/12/2016 à 11H53
COMMUNIQUE DE PRESSE N°38-2016 Dès à présent, la FGA-CFDT mobilise ses équipes pour qu’elles puissent répondre en 2017 aux interrogations des salariés qui vont recevoir de la CARSAT ou de la MSA des points pénibilités, dans l’agroalimentaire comme dans l’agriculture

Dès le 1er janvier 2017, les entreprises vont déclarer les points pénibilités des salariés, appréciés sur l’ensemble des 10 critères définis par décret (travail de nuit, équipes alternantes, travail répétitif, manutention manuelle de charges, postures pénibles, vibrations mécaniques, travail en milieu hyperbare, températures extrêmes, bruit et agents chimiques dangereux).
Pour accompagner les entreprises dans la mise en place des comptes pénibilité, certaines branches ont signé un accord : l'un dans la branche du lin (signé le 24 mai 2016), l’autre chez les distributeurs de boissons (signé le 2 février 2016).
Cependant, dans la grande majorité, un référentiel de branche n’existe pas : il est pourtant capital.
La FGA-CFDT regrette le blocage politique de la FNSEA et de Coop de France sur le compte personnel de prévention de la pénibilité au motif que celui-ci n’est pas tenable en agriculture.
La FGA-CFDT appelle toutes les branches à ouvrir les négociations pour réaliser des accords de branche.
Partout où les salariés n’auront pas reçu le relevé annuel de leur compte prévention pénibilité,  la FGA-CFDT incitera les salariés et les équipes syndicales à se mobiliser auprès de leur employeur.

 

Fait à Paris, le 15 décembre 2016

Contacts :
Isabelle Ouedraogo, secrétaire fédérale : 07.86.49.31.60
Presse : 06.89.04.25.27

FGA-CFDT : 47- 49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 – Fax : 01 56 41 50 30 – email : fga@cfdt.fr