PAC : la FGA-CFDT demande un après 2020 axé sur le social, l’emploi et la transition écologique

Publié le 05/10/2016 à 17H13
COMMUNIQUE DE PRESSE N°24-2016 La FGA-CFDT, affiliée à sa fédération européenne l’EFFAT, prendra toute sa place dans le débat qui s’ouvre sur la PAC post 2020. La PAC est la première et une des rares politiques européennes intégrées.

A l’heure où l’unité et la cohésion européenne sont fragilisées, une nouvelle PAC renforcée serait de nature à redonner du sens et de la confiance en l’Union Européenne, à laquelle la FGA-CFDT est très attachée.
A ce titre, la FGA-CFDT veillera à ce que le deuxième pilier de la PAC favorise les transitions écologiques, la formation et le développement rural. Elle continuera aussi de revendiquer un volet social à la PAC sur des critères d'emploi ou de conditions de travail. Elle demande qu’une politique de l’emploi se mette en place dans le cadre de la PAC : création d'un observatoire de l'emploi, préalable à une vraie gestion prévisionnelle des emplois et des compétences au niveau européen, sécurisation des parcours professionnels, mise en place d'aides à la reconversion des salariés et des exploitants agricoles lorsque les mesures de la PAC ont un impact sur leur activité…
La FGA-CFDT estime que la PAC doit redevenir un vrai outil de régulation qui ne doit pas servir à gérer avec plus ou moins de retard les crises mais plutôt à les anticiper pour les éviter.

Fait à Paris, le 7 septembre 2016

Contacts :
Fabien GUIMBRETIERE, secrétaire national : 06.18.60.46.25
Betty HERVE, secrétaire nationale : 06.88.39.34.74
Presse : 06.89.04.25.27

FGA-CFDT : 47- 49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 – Fax : 01 56 41 50 30 – email : fga@cfdt.fr