Agroalimentaire : la FGA-CFDT reste très attentive au sort des salariés de la boulangerie Neuhauser (groupe Soufflet)

Publié le 17/05/2017 à 17H30
COMMUNIQUE DE PRESSE N°16-2017 En 2014, le groupe Soufflet avait pris possession de Neuhauser, devenant par là même son principal fournisseur de matière première. Malgré une situation économique dégradée pour Neuhauser, Soufflet arrivait alors en « sauveur », couvrant les pertes financières. Mais la belle histoire n’aura duré qu’un temps.

En janvier 2017, le groupe Soufflet a annoncé la mise en place d’une réorganisation complète, pour des raisons d’optimisations industrielles et financières, qui toucheront plusieurs usines Neuhauser, avec des fermetures de site ou l’arrêt de certaines productions (Folschviller village, Furst 1, Maubeuge 1).
En tout, 384 emplois étaient menacés, dont près de 260 sur le bassin de Folschviller.
Depuis le lancement officiel du PSE, la section  CFDT Neuhauser se bat quotidiennement, avec le soutien des structures CFDT locales afin que toutes les solutions soient trouvées pour les salariés concernés par ce PSE.
Après 4 mois de dures négociations, la section CFDT Neuhauser a obtenu des améliorations par rapport au dossier initial : ainsi, plus d’une centaine d’emplois seront sauvegardés sur Folschviller.
Néanmoins, tout n’est pas réglé : l’équipe CFDT reste vigilante sur le devenir du groupe et reste persuadée que la pérennité des emplois passe par plusieurs actions (telles que la modernisation de l’outil de production, la mise en œuvre d’un plan de formation à la hauteur des attentes et des enjeux, ou des mesures d’améliorations des conditions de travail au sein des unités), que la direction doit mettre en œuvre rapidement pour l’ensemble des salariés du groupe.

Fait à Paris, le 17 mai 2017

 Contacts :
David LECAT, secrétaire fédéral : 06.88.38.90.91
Presse : 06.89.04.25.27

FGA-CFDT : 47- 49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 – Fax : 01 56 41 50 30 – e-mail : fga@cfdt.fr