Scandale de la commercialisation de viandes avariées par des entreprises brésiliennes : la FGA-CFDT rappelle le devoir d’exigence

Publié le 29/03/2017 à 10H55
COMMUNIQUE DE PRESSE N°11-2017 Le scandale de la commercialisation de viande avariée par des entreprises brésilienne vient conforter la FGA CFDT dans sa conviction qu'il est essentiel d'avoir des services sanitaires solides. Elle a, à de nombreuses reprises, plaidé pour leur renforcement.

Pour la FGA-CFDT, la qualité de l’alimentation est une exigence et l’efficacité économique d’une entreprise ne doit pas se faire au détriment de la sécurité sanitaire.
L’Union Européenne et la France sont dotées d’une règlementation sanitaire ambitieuse. La FGA-CFDT y est attachée. Mais, veiller au respect de ces standards sanitaires implique de disposer de moyens pour contrôler leur application et pour réprimer les fraudes, le cas échéant.
Pour la FGA-CFDT, seuls des contrôles réguliers et indépendants, effectués par les pouvoirs publics sont à même d’y parvenir. Les auto-contrôles effectués par les entreprises ne sont pas suffisants. Il est donc essentiel de maintenir et même de renforcer les moyens financiers et humains des services de l’Etat pour prévenir ces risques sanitaires et lutter contre les fraudes. Ces contrôles doivent être réalisés par des agents de l’Etat qui, de par leur statut, sont soumis à des obligations et à des règles déontologiques.
Par ailleurs, pour éviter des scandales sanitaires et des fraudes d’envergure, la FGA-CFDT demande la mise en place d’un droit d’alerte et/ou de retrait en cas de problème sanitaire, à l’instar de ce qui existe en cas de risques liés aux conditions de travail. La législation sur les lanceurs d’alerte doit s’élargir aux questions alimentaires.
Grâce à cela, la France maintiendra son haut niveau de qualité sanitaire, élément différenciant et valorisable sur le marché intérieur, mais aussi à l’international.

 

Fait à Paris, le 28 mars 2017

 Contacts :
Annabel FOURY, secrétaire nationale : 06.88.31.69.30
Stéphane JAMET, secrétaire fédéral : 06.74.93.58.01
Presse : 06 89 04 25 27

FGA-CFDT : 47- 49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 – Fax : 01 56 41 50 30 – e-mail : fga@cfdt.fr