La CFDT condamne sans réserve les incendies de la Mutualité sociale agricole (MSA) et du Centre des Finances publiques de Morlaix

Publié le 23/09/2014 à 15H14
COMMUNIQUE DE PRESSE N° 21 - 2014 Rien ne peut justifier ces actes délibérés de violence. Leurs auteurs comme leurs organisateurs doivent être recherchés et répondre de leurs actes devant la justice.

La CFDT tient à souligner que les difficultés de certains producteurs se répercutent indéniablement sur les salariés de ces exploitations agricoles. Pour la plupart, saisonniers, travailleurs migrants, ils n'ont pas vu leurs conditions s'améliorer malgré l'exonération totale des charges sociales pour leurs employeurs.
Par conséquent, la CFDT exige une remise à plat de toutes les exonérations de charges en agriculture, dans le cadre de la mise en place du pacte de responsabilité, qui n'ont pas démontré leur utilité pour aider les filières à sortir des difficultés économiques et qui sont pour les salariés des trappes à bas salaires et à la précarité.
La dégradation de bâtiments publics ne résout en rien les problèmes rencontrés. Les conséquences financières du saccage de la MSA seront lourdes pour l'Etat, les contribuables et la MSA qui rappelons-le n'est pas simplement un organisme collecteur mais un organisme social qui octroie bien souvent des aides à ses ressortissants, dont les agriculteurs.
Les conséquences seront aussi graves pour les services des Finances Publiques qui subissent un deuxième incendie en quelques années, cette fois volontaire. Les manifestations émaillées de saccages contre les services publics qui ont lieu régulièrement à Morlaix ont connu un inacceptable apogée.
Les principales victimes de ces actes sont les salariés de la Mutualité sociale agricole et du Centre des finances publiques dont l'outil de travail a été saccagé par des employeurs irresponsables.
Devant les difficultés, la recherche de solutions passe par le sens de la responsabilité individuelle et collective et la recherche du dialogue permanent et constructif.
Dans de nombreux secteurs de Bretagne, les salariés, soutenus par la CFDT, qui vivent des situations d’inquiétude et parfois de détresse devant l’avenir de leur emploi, le démontrent avec dignité chaque jour.
La CFDT, convaincue que cette voie est la seule porteuse d’espoir et d’avenir, appelle chacun à faire preuve du même courage et de la même dignité que les salariés qu’elle représente et qu’elle soutient.


Fait le 22 septembre 2014

Contacts:
Patrick MASSARD, secrétaire général de la FGA-CFDT : 06 87 64 11 06
Louis BARON, secrétaire général de l’URI-CFDT Bretagne : 06 32 54 18 34
Jean-Luc FEILLANT, secrétaire général SGA-CFDT 29 : 06 89 10 47 31
Damien LEROUX, secrétaire général CFDT-Finances : 06 80 10 39 71
Presse : 06 58 82 82 15
FGA-CFDT : 47- 49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 – Fax : 01 56 41 50 30 – email : fga@cfdt.fr