Plan à moyen terme du groupe Crédit Agricole : la CFDT déplore l’oubli du social

Publié le 21/03/2014 à 10H19
COMMUNIQUE DE PRESSE N° 5 - 2014 La FGA-FDT constate que le plan à moyen long terme 2014/2016 du Crédit Agricole fait référence en maints endroits à des externalisations, des processus d’industrialisation, de coopérations, de mutualisations de moyens, de départs en retraites non remplacés…

Or ce plan  ne présente aucune dimension sociale. C’est choquant et inadmissible, quand le législateur renforce le dialogue social sur la stratégie moyen long terme des entreprises et ses aspects sociaux. Dans l’esprit du pacte de responsabilité, le Crédit Agricole se doit, quand son objectif d’économies sous-tend obligatoirement des conséquences néfastes sur l’emploi, de s’engager clairement sur ses intentions en termes de recrutement ainsi que sur l’accompagnement des salariés qui font la force et les résultats du groupe.

La FGA-CFDT exige des engagements sociaux précis, clairs et chiffrés. Le Crédit Agricole est avant tout constitué de femmes  et d’hommes. Ils sont les grands oubliés de ce plan !

Ce plan tend, à l’horizon 2015, à une distribution de dividendes de 50% des résultats. Sur ce point, la FGA-CFDT ne partage pas l’objectif des dirigeants. À l’heure où les autorités prudentielles appellent à un renforcement des fonds propres et où les résultats sont l’émanation, ne l’oublions jamais, du professionnalisme et des efforts des salariés, il semble qu’une répartition par tiers des résultats serait un objectif sage et conforme aux valeurs mutualistes du groupe (un tiers conservé par l’entreprise, un tiers distribué aux actionnaires et un tiers revenant aux salariés).

Au demeurant, après une période de développement à tout va non maîtrisé qui a conduit à des pertes abyssales, la FGA-CFDT partage la volonté de se recentrer sur les métiers et les marchés historiques du Crédit Agricole, avec l’objectif affiché de faire croître le groupe en délivrant une rentabilité solide et récurrente.

 

Fait à Paris, le jeudi 20 mars 2014
Contacts
Emmanuel DELETOILE, secrétaire fédéral : 06 81 99 01 54
Presse : 06 89 04 25 27

FGA-CFDT : 47- 49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 – Fax : 01 56 41 50 30 – email : fga@cfdt.fr