Etats généraux de l’alimentation : la FGA-CFDT avance ses propositions

Publié le 27/06/2017 à 14H00
COMMUNIQUÉ DE PRESSE N°26-2017 Le président de la République a annoncé l’organisation d’états généraux de l’alimentation en juillet 2017. La FGA-CFDT salue la tenue de cet événement.

Les objectifs annoncés par Emmanuel Macron rejoignent les préoccupations que la FGA-CFDT porte depuis longtemps :

  • permettre un meilleur équilibre des relations entre acteurs de la filière par une meilleure organisation des producteurs, par un renforcement des interprofessions, afin de réguler les relations, pour partager les informations stratégiques (cela reste l’élément clé) ;
  • accompagner la nécessaire transformation du modèle productif afin que l’agriculture française réponde aux défis économique, sociétal, environnemental, sanitaire, social auxquels elle est confrontée ; les états généraux doivent définir un projet pour une agriculture et une alimentation de qualité et durable, répondant aux attentes de la société et pouvant être valorisée sur les marchés intérieur et export.

La FGA-CFDT estime toutefois qu’un travail sur l’alimentation doit aborder d’autres aspects tout aussi importants : enjeux environnementaux et sanitaires, accès à une alimentation de qualité, défiance des consommateurs envers l’industrie agroalimentaire, recherche de plus de lien avec le producteur, évolution de la consommation et impacts sur les filières.
Les questions d’emploi, d’évolution des compétences et des conditions de travail seront également centrales dans cette transformation souhaitée des filières agroalimentaires, déjà impactées par la transition numérique.
La FGA-CFDT, organisation syndicale représentante des 330.000 salariés permanents et 800.000 saisonniers en production agricole, des 450.000 personnes en transformation agroalimentaire et de 200.000 personnes dans les services à l'agriculture, tient à défendre ces positions lors des états généraux de l'Alimentation, devant le nouveau ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, d’autant que les salariés seront largement impactés par les décisions qui y seront prises.

Fait à Paris, le 27 juin 2017

 Contacts :
Betty HERVE, secrétaire nationale : 06.88.39.34.74

Presse : 06.89.04.25.27

FGA-CFDT : 47- 49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 – Fax : 01 56 41 50 30 – e-mail : fga@cfdt.fr