Doux : la FGA-CFDT demande un renforcement de la formation des salariés

Publié le 11/12/2013 à 15H49
COMMUNIQUE DE PRESSE N° 38-2013 La FGA-CFDT prend acte de l'entrée dans le capital du groupe Doux, du groupe saoudien Almunajem, son premier client, et de la holding de la famille Calmels.

Elle restera très vigilante sur l’évolution sociale et économique au sein du groupe, à court comme à long terme. En effet, le plan de continuité prévoit une augmentation progressive des volumes de production de poulets vendus à l'exportation et des produits élaborés pour rentabiliser l’activité. La nouvelle gouvernance devra tout mettre en œuvre pour sortir au plus vite de la dépendance des restitutions européennes, comme le demande la FGA-CFDT depuis de nombreuses années. Cela devra passer par une augmentation significative des prix de vente.
Nous estimons que pour être pérenne, ce plan doit comporter un volet social et s’inscrire dans un périmètre constant d'emplois. Beaucoup de salariés licenciés l'année dernière - suite à la cession de Doux frais - n'ont toujours pas retrouvé un emploi.
Par ailleurs un renforcement de la formation des salariés est nécessaire, sur la maîtrise des savoirs fondamentaux et la reconnaissance de leur qualification avec une réelle mise en place de formations qualifiantes.
La FGA-CFDT continuera à insister fortement au niveau de la branche sur la mise en place d'une réelle politique de formation dans toute la filière, en particulier sur la création de CQP harmonisés, permettant aux salariés d’augmenter leurs compétences et, par conséquent, leur employabilité.

Fait à Paris, le mardi 3 décembre 2013

Contacts :
Fabien GUIMBRETIERE, secrétaire national : 06 18 60 46 25
Vanessa PERROTIN, secrétaire fédérale : 06 88 31 94 24
Jean-Luc FEILLANT, Secrétaire général UPRA-CFDT Bretagne : 06 89 10 47 31
Presse : 06 89 04 25 27
FGA-CFDT : 47- 49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 / Fax : 01 56 41 50 30 / email : fga@cfdt.fr