La FGA-CFDT tire la sonnette d’alarme sur la gouvernance des MFR

Publié le 19/09/2017 à 16H23
COMMUNIQUÉ DE PRESSE N°31-2017 Les salariés de la Maison Familiale Rurale (MFR) de Balan, dans l’Ain, association de formation axée sur l’apprentissage, sont en grève depuis 15 jours avec le soutien de la CFDT.

La FGA-CFDT regrette que des alertes répétées depuis 2013 qui portaient sur les plans économique, éducatif, pédagogique dans cet établissement, et tout particulièrement sur le management et la gouvernance, n’aient pas été entendues.
Les salariés du site de Balan demandent que leurs dirigeants reconnaissent des dérives de gestion et de management.
Dans l’intérêt des élèves et des familles, et pour assurer la pérennité de l’établissement, la FGA-CFDT demande à revoir le fonctionnement de l’association et réclame la nomination d’un médiateur pour faciliter une reprise rapide du travail. Elle revendique également l’annulation de toutes sanctions ou pénalités liées à la grève, ainsi que des garanties sur les conditions de travail des salariés après la reprise de l’activité.
Si ces demandes ne sont pas entendues, la FGA-CFDT appellera à la mise sous administration provisoire de l’établissement jusqu’à redressement de la situation.
La FGA-CFDT est représentative à hauteur de 70,77% dans la branche MFR. Elle porte depuis plusieurs années auprès de l’Union Nationale des MFR une demande de transparence sur la gestion et les prises de décisions. Elle estime nécessaire de revoir le modèle économique et social des MFR qu’elle juge obsolète.

Fait à Paris, le 19 septembre 2017

Contacts :

Odile BAUDET-COLLINET, Secrétaire fédérale : 06.37.80.24.64
Presse : 06.89.04.25.27

FGA-CFDT : 47- 49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 – Fax : 01 56 41 50 30 – e-mail : fga@cfdt.fr