Liquidation judiciaire de Doux : très inquiète sur le maintien du site de production de Chantonnay, la FGA-CFDT attend l'offre du repreneur pour les sites bretons

Publié le 26/03/2018

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N°12-2018

La FGA-CFDT espère que l'offre de MHP pour les sites bretons sera ferme et définitive pour le 28 mars 2018.

La FGA-CFDT constate qu’aucun repreneur n’est en discussion avec le groupe Terrena pour la reprise de l’usine Doux de Chantonnay (en Vendée). MHP ne marque pas d'intérêt pour cet outil. Il devient très probable que la production s’arrêtera prochainement et que les 300 salariés en activité perdront leur emploi.
La FGA-CFDT est extrêmement vigilante sur les conditions éventuelles de fermeture du site. Si ce devait être le cas, elle demanderait des mesures fortes de reclassement interne et externe et une reconversion complète avec formation. Un plan de formation important doit être mis en œuvre pour que chaque salarié ait une solution d'emploi, quel que soit son statut (intérim, CDD ou CDI).

Fait à Paris, le 26 mars 2018

Contacts :
Patricia LE BARS, Déléguée syndicale Doux : 06.78.90.83.96
Jacqueline MERIT, Déléguée syndicale Doux : 06.45.73.40.11
Eric POMMAGEOT, Secrétaire national : 06.63.22.23.85
Presse : 06.89.04.25.27

FGA-CFDT : 47- 49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 – Fax : 01 56 41 50 30 – e-mail : fga@cfdt.fr