Chambres d’Agriculture : augmentation de salaire = compensation de l’augmentation de la CSG, selon le ministre de l’Action et des Comptes publics

Publié le 28/01/2019

COMMUNIQUE DE PRESSE N°04-2019

La FGA-CFDT s’indigne de la réponse apportée par le ministre de l’Action et des Comptes publics à un parlementaire qui l’avait interrogé sur les mesures à prendre pour compenser intégralement l’augmentation de la CSG pour les salariés des Chambres d’Agriculture.

Pour lui, l’augmentation de 0,8% de la valeur du point, après 5 années de gel, a contribué « à préserver la rémunération de ces agents eu égard à la hausse de la CSG. »
La FGA-CFDT ne peut entendre cette réponse. Les deux éléments sont indépendants l'un de l'autre.
En raison de l’augmentation de la CSG non compensée entièrement, les salariés des Chambres d’Agriculture ont vu chaque mois leur salaire amputé de 1,5 à plus 18 €.
Avec le gel de la valeur du point de 2013 à 2018, au regard de l’inflation sur la période, leur pouvoir d’achat a baissé de 2,6 %. Et en 2018, malgré l’augmentation, la perte de pouvoir d’achat est de 1,05 %, soit une perte totale de 3,65 %.
Non compensation de l’augmentation de la CSG + Absence ou insuffisance d’augmentation de la valeur du point = POUVOIR D’ACHAT ÉCORNÉ.
La FGA-CFDT demande au gouvernement et aux employeurs du réseau des Chambres d’Agriculture de prendre leurs responsabilités.
Nous attendons des décisions et des actes en faveur d’une réelle et durable augmentation du pouvoir d’achat des salariés des Chambres d’Agriculture.

Fait à Paris, le 28 janvier 2019

Contacts :
Annabel FOURY, Secrétaire nationale : 06.88.31.69.30
Presse : 06.89.04.25.27

FGA-CFDT : 47- 49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19
Tél. : 01 56 41 50 50 – Fax : 01 56 41 50 30 – email : fga@cfdt.fr